Bienvenue sur le site de la  Philosophie, Politique, Économie (PPE) de Sciences Po Lille.

Responsable de la majeure PPE

Patrick Mardellat

Professeur des universités en économie

Domaines de recherche: philosophie économique; histoire de la pensée économique (pensée allemande des 19e et 20e siècles).

Édito du responsable de majeure

Dans un monde toujours plus complexe, interdépendant et inégalitaire, menacé par la catastrophe écologique, le besoin d’idées nouvelles pour transformer ce monde est plus pressant que jamais. Sachant que des idées nouvelles ne peuvent émerger sur l’ignorance de celles qui ont contribué à faire l’histoire jusqu’à aujourd’hui, le nouveau master « philosophie, politique et économie » propose un éclairage des principaux enjeux contemporains en croisant l’analyse des discours normatifs (philosophie), des configurations de pouvoir (politique) et des procédures d’allocation efficiente des ressources (économie). Derrière la logique de la confrontation des intérêts privés qui ravage notre monde, c’est la présence, la préservation et la promotion du commun qu’il s’agit de stimuler.  

Le projet intellectuel de PPE est de réfléchir à la constitution d’une « métanomique », une voûte philosophique commune ou une matrice conceptuelle pour penser les grands enjeux du monde contemporain et unir les problématiques des différentes sciences sociales. Ce qui importe aujourd’hui et dont nous avons besoin pour affronter les enjeux du moment, c’est de liaisons, de couture et de suture entre des savoirs et des méthodes de disciplines voisines qui s’ignorent encore largement. Il s’agit donc de relier, et de relire les grands textes de philosophie et des sciences sociales sous cette perspective de reliaison afin d’entrer dans l’âge de la synthèse. Il s’agit aussi de faire place aux « pensées d’ailleurs », les pensées chinoise, indienne, africaine, et autres, afin de décloisonner l’universalisme européocentré. 

Le projet pédagogique de PPE est centré sur l’autonomie intellectuelle et l’épanouissement des étudiantes et des étudiants. Il s’agit d’une formation par la recherche qui met les étudiantes et étudiants en situation autour de projets individuels et collectifs : rédaction d’un mémoire, organisation de séminaires et journées d’études, animation d’une revue, participation à une journée « étudiants citoyens », etc. Permettre à chacune et chacun de trouver un sens à ses études et d’allier son souci de comprendre avec son besoin d’agir, telle est l’ambition qui structure le Master PPE.

Patrick Mardellat


Objectif de la formation

La majeure PPE s’inscrit dans la tradition de ces formations inaugurées dans le monde anglo-saxon à Oxford et aujourd’hui présentes dans la plupart des grandes universités dans le monde.

Il s’agit d’études pluridisciplinaires à la croisée de trois disciplines majeures que sont la philosophie, la pensée politique et la pensée économique.

Elles fournissent un cadre analytique d’étude des grandes thématiques qui structurent les débats autour de la modernité :

  • Les relations entre l’économie et la politique (structure des économies et structure du pouvoir, individualisme économique et gouvernementalité, rationalité individuelle et choix collectifs, etc.)
  • La question de l’autonomie de la raison délibérative dans les économies et sociétés ouvertes (quelles conceptions de la justice sociale ? Quelle légitimité des choix publics ? Les conflits entre normes et valeurs, le débat sur la primauté du bien ou du juste, l’enjeu des croyances religieuses dans un âge séculier, etc.)
  • La question des effets de la globalisation sur nos sociétés, économies et modes de gouvernementalité (quels en sont les effets sur les inégalités ? Sur les mécanismes de solidarités ?Sur l’exercice de la souveraineté ? etc.), pour n’en nommer que quelques-uns.

La problématique fédérative de ces débats se structure autour de l’interrogation sur la légitimité de la modernité.

La majeure PPE est une formation par la recherche en deux ans. Elle s’articule autour de séminaires de recherche, de travaux collectifs d’initiation à la recherche et d’un mémoire de recherche en cinquième année.


Principaux débouchés

La majeure PPE forme les étudiantes et étudiants aux :

  • Métiers de l’enseignement et de la recherche (philosophie, histoire, économie, sciences sociales et politiques)
  • Métiers de l’expertise et du conseil dans des organisations publiques, parapubliques, privées ou associatives : administrations, entreprises, partis politiques et syndicats, organisations internationales (BCE, Banque mondiale, OMC, etc.), ONG, « think-tanks »
  • Métiers du journalisme, de l’influence et de la vulgarisation scientifique et de la recherche
  • Affaires publiques, le conseil, le consulting, notamment en Responsabilité Sociale et Environnementale des Entreprises
  • Métiers de l’écriture : scénariste, chargée, chargé de relations publiques, biographe, auteur, auteure…